Les mairies

Vos demandes concernent souvent vos états civils, et autres archives présentes dans vos murs dont vous avez la charge de sauvegarde. Mon action a pour but d’assurer la protection de l’information écrite contenue dans vos archives. Les travaux sont envisagés d’après une observation et un bilan des différents besoins de l’archive à restaurer. Les interventions que l’on pourra envisagées concernent :

  • Le papier : présence de déchirures et de lacunes, papier affaibli nécessitant un doublage ou un encollage …
  • Le corps d’ouvrage : restauration possible du corps d’ouvrage, réalisation d’une nouvelle couture et d’un nouveau corps d’ouvrage…
  • La reliure : Confection d’une nouvelle reliure avec le choix de 2 techniques.
  • Autres interventions : boites de conservation, plan de cadastre, reliure format feuillet A4 …
Le papier

On restaure les déchirures et les lacunes. Si le papier est affaibli à cause de l’encre ou d’une contamination ancienne, on réalise un encollage voir un doublage de la page.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Le corps d’ouvrage

Tout d’abord, il est important de comprendre qu’à chaque intervention, nous risquons de dégrader le papier et d’entraîner une perte d’information. Dans le but toujours de minimiser notre action, il est préférable de ne pas toucher au corps d’ouvrage. Quand cela est possible, nous gardons la couture d’origine et notre intervention se borne à restaurer le corps d’ouvrage. Si la couture est cassée ou bien le fil éventé alors l’ouvrage doit être débroché. Les fonds de cahiers, abîmés par cette action, seront restaurés et la couture refaite. Puis le corps d’ouvrage sera réalisé. Une autre étape peut être envisagée, c’est le montage d’onglet, cela se décide au moment de la couture en fonction des écrits. Si ces derniers sont trop présents dans les fonds de cahiers, nos techniques de reliures peuvent nous empêcher de les lire. Dans ce cas, le montage sur onglet de chaque cahier permettra une meilleur lisibilitée de l’information.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

La reliure

On confectionnera une nouvelle reliure. La technique de reliure préconisée est  une reliure passée en carton avec un arrondi et une endossure peu marqué pour permettre une ouverture optimale et donc une meilleure consultation.  Cependant cette technique n’est pas toujours adaptée aux écrits anciens qui allaient jusqu’au fond des cahiers. Dans ce cas, il est préférable de réaliser une reliure emboîtée. La couvrure sera de préférence en chagrin, si l’on choisit du cuir, ou du buckram, si le choix se porte sur de la toile. Le titrage est bien sûr indispensable et peut être réalisé directement sur le matériau de couvrure ou sur une pièce de titre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Autres interventions

les boites de conservation

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Les plans de cadastre :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Les reliures de feuillets libre A4 :

Concernant les états civils actuels, ils sont imprimés sur des feuillets format A4. Pour pouvoir les relier, on doit procéder à une étape appelée le surjetage. cette étape est primordiale car elle permet de créer un fond de cahier qui est indispensable pour la réalisation de la couture et de la futur reliure traditionnelle.